Navigation – Plan du site

Présentation

Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain. Cahiers du MIMMOC est une revue électronique en libre accès proposée par le groupe de recherche MIMMOC (Mémoire(s), Identité(s) et Marginalité(s) dans le Monde Occidental contemporain) de la Maison des Sciences de l'Homme et de la Société de l'Université de Poitiers. Les grands axes et la thématique de MIMMOC s'inscrivent dans les structures créées à l'époque moderne par les bouleversements de la fin du XVIIIe siècle : mémoires des traditions multiples après l'effondrement d'une tradition fondée sur le divin ; identités fondées sur la reconnaissance de la subjectivité et de l'autodétermination de l'être humain ; marginalités résultant de l'effondrement des sociétés traditionnelles d'Ancien Régime. Crises, ruptures et continuité de la fin du XVIIIe siècle à nos jours constituent l'objet de nos recherches.

Dernier numéro en ligne
10 | 2013
Cultures coloniales et postcoloniales et décolonisation

Colonial and postcolonial culture and decolonisation

Le numéro 10 de Mémoire(s), Identité(s) et Marginalité(s) dans le Monde occidental contemporain Cahiers du MIMMOC fait partie d'un projet de recherche qui réunit des chercheurs en cultures étrangères, projet mis en oeuvre par la Fédération pour l’étude des civilisations contemporaines (FE2C) FR 4227. La Fédération, initiée par les laboratoires MIMMOC (Université de Poitiers), EHIC (Université de Limoges et Blaise Pascal Clermont-Ferrand), FREDD (Université de Limoges, organise régulièrement des manifestations scientifiques au sein des institutions partenaires.

La journée d’étude Cultures coloniales et postcoloniales et la décolonisation a réuni onze chercheurs de sept universités françaises autour des « cultures coloniales » devant un public composé de chercheurs, de doctorants et d’étudiants de master sur les bords de la Loire dans les locaux de l’Université François Rabelais Tours.

Ce volume comprend des travaux sur l’Afrique du nord et l’Afrique subsaharienne à l’époque coloniale (le Maroc espagnol, la Tunisie sous protectorat française, le Cameroun méridional), sur les Amériques (l’Amérique latine – notamment le Puerto Rico -, les Caraïbes et l’Amérique du nord), sur les représentations et le traitement des populations indigènes (les pèlerins du hajj, la police coloniale britannique) ainsi que la dissémination des idées politiques dans les ‘cultures coloniales’ des pays colonisateurs (Amérique du nord, Royaume-Uni, Caraïbes) et les adaptations des cultures métropolitaines face au fait post-colonial.

Cette manifestation fut organisée par le laboratoire Interactions Culturelles et Discursives (ICD) EA 6297 et la Fédération pour l’étude des civilisations contemporaines (FE2C) FR 4227, avec le soutien de la CRHIA EA 1163 Université de La Rochelle et la participation de membres du MIMMOC EA 3812 Université de Poitiers, dans le cadre du projet de recherche PRES Limousin-Poitou-Charentes « Cultures et territoires », commun à plusieurs laboratoires et d’universitaires membres de la Fédération (FE2C).