Skip to navigation – Site map

Le rapprochement diplomatique entre Cuba et les États-Unis vu par la presse de langue espagnole aux États-Unis

Henry HERNANDEZ BAYTER

Abstract

En décembre 2014, les gouvernements cubain et étatsunien ont annoncé un rapprochement diplomatique entre leurs deux pays. Les médias internationaux, et en particulier latino-américains, se sont aussitôt intéressés à cet évènement historique et ont relayé l’information de manière immédiate. La population latino-américaine aux États-Unis étant composée d’environ 54,1 millions de personnes (soit 17 % de la population), de nombreux quotidiens et hebdomadaires sont édités en langue espagnole sur ce territoire : environ 800 titres sont actuellement recensés.

L’objectif de cet article est de présenter comment la presse écrite étatsunienne de langue espagnole a interprété l’annonce de ce rapprochement historique, de manière à constituer un évènement discursif. Nous nous proposons d’analyser un corpus textuel composé d’articles issus des trois principaux quotidiens hispanophones des États-Unis pour rendre compte du traitement et de la place donnée à cette information dans ces instances médiatiques. L’Analyse Factorielle de Correspondances permet, dans un premier temps, de mettre en évidence les partitions qui partagent un certain lexique et se rapprochent entre elles. L’exploration de la forme « relaciones » dans les trois quotidiens permet ensuite de mieux cerner le type de relations et la solution proposée pour remédier à la situation entre les deux pays, à l’aide des méthodes lexicométriques proposées par Lexico 3. L’analyse des formes « cubanos » et du segment répété « Marco Rubio » permet enfin de comprendre la réception de l’évènement.

Top of page

Full text

Introduction

1Cet article aborde la présentation et l’analyse des unités lexicales employées par la presse étatsunienne de langue espagnole pour traiter et désigner l’annonce du rapprochement diplomatique entre Cuba et les États-Unis en décembre 2014. À travers l’analyse d’un corpus d’articles publiés dans les trois journaux hispanophones les plus diffusés aux États-Unis (El Diario de las Américas, El Nuevo Herald et La Opinión), nous exposerons et analyserons les différentes structures discursives utilisées pour nommer cet évènement historique.

2Nous nous intéresserons aux articles publiés entre le 17 décembre et le 31 décembre 2014, afin de mettre en évidence le traitement du rapprochement diplomatique dans les trois journaux, au moment de son annonce officielle et dans les jours ayant suivi celle-ci. Cette exploration et cette analyse chronologiques nous donneront la possibilité de comparer le traitement de l’information et les manières de désigner l’évènement dans le temps, pour pouvoir ensuite souligner l’évolution du lexique employé par les journaux.

  • 1 « Après plus d’un demi-siècle de silence, les États-Unis ont commencé à parler à Cuba dans la même (...)

3Comme l’indique la chaîne de télévision en espagnol Russia Today (« Tras más de medio siglo de silencio, EEUU empezó a hablar con Cuba en el mismo idioma1 »), les États-Unis et Cuba ont décidé de parler la même langue, mais… ont-ils décidé d’employer le même lexique ? Notre recherche se centrera sur le discours médiatique, la presse écrite, et le lexique employé pour la présentation d’un évènement.

4Dans un premier temps, nous aborderons le cadre contextuel, théorique et méthodologique servant de structure à cette recherche ; puis nous présenterons les caractéristiques du corpus et de l’analyse des unités lexicales provenant de différents articles.

Chronologie du conflit

5En 1959 le triomphe de la Révolution cubaine entraîne la fin de la dictature de Fulgencio Batista et un processus de nationalisation des entreprises étatsuniennes installées à Cuba. En 1961, le gouvernement étatsunien organise une tentative d’invasion dans la Baie des Cochons, à la suite de laquelle le président J. F. Kennedy décrète, en 1962, un embargo commercial visant à isoler l’île. Cette année-là, en pleine Guerre froide, l’implantation de missiles russes sur le sol cubain aggrave la situation. Cuba devient ainsi un ennemi pour les États-Unis et un allié pour l’Union Soviétique.

6Les années suivantes sont marquées par des mesures qui éloignent encore plus les deux pays : tandis que le Cuban Adjustment Act (1966) permet à tout Cubain entrant illégalement aux États-Unis de recevoir un permis de séjour permanent au bout d’un an et un jour de résidence, la loi de 1980 sur l’aide à l’éducation des réfugiés (Refugee Education Assistance Act), adoptée par l’administration Carter, facilite l’accès aux aides fédérales pour les 125 000 Cubains qui embarquent du port de Mariel vers la Floride, entre les mois d’avril et d’octobre de la même année.

7L’effondrement du bloc soviétique ne contribue guère au rétablissement des relations diplomatiques entre Washington et La Havane. Les lois Torricelli (1992) et Helms-Burton (1996) entendent poursuivre l’» asphyxie » économique de Cuba en sanctionnant toute société étrangère qui chercherait à investir sur l’île. L’incarcération de cinq agents cubains accusés d’espionnage sur le sol étatsunien (1998) ou l’affaire Elian González (1999) sont d’autres exemples de la permanence de tensions entre les deux pays, même si l’envoi d’argent et de médicaments depuis les États-Unis, tout comme la circulation du dollar sur l’île, sont désormais tolérés.

8Il faut finalement attendre l’arrivée de Raul Castro et de Barack Obama au pouvoir pour assister à un changement progressif dans les relations diplomatiques. En 2013, un premier geste symbolique a lieu lors des funérailles de Nelson Mandela : les deux présidents se serrent la main devant les caméras du monde entier. En 2014, les deux pays annoncent une éventuelle reprise de leurs relations diplomatiques et procèdent à des libérations de prisonniers : alors qu’Alan Gross, citoyen étatsunien spécialiste en communication par satellite, est libéré après cinq ans passés dans les geôles cubaines (il avait été condamné pour « activité subversive »), trois des cinq agents cubains arrêtés à Miami en 1998 (Gerardo Hernández, Ramón Labañino et Antonio Guerrero) sont autorisés à regagner leur pays. En août 2015, Barack Obama se rend en visite officielle à Cuba et le drapeau étatsunien est hissé au siège de la nouvelle ambassade à La Havane, préparant ainsi l’annonce publique de la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays, le 17 décembre de la même année.

Cadre théorique et méthodologique

  • 2 Fairclough, Norman et Wodak, Ruth. « Critical Discourse Analysis », in Van Dijk, Teun A. (éd.), Dis (...)
  • 3 Van Dijk, Teun A. El discurso como interacción social. Estudios sobre el discurso. Una introducción (...)

9Pour cette étude, nous retiendrons certaines notions de l’analyse de discours comme cadre théorique. Nous définissons le discours comme une pratique sociale2, qui implique une contextualisation3 et des participants. Le discours sert également à mettre en relation un locuteur avec des interlocuteurs à travers un nombre d’unités discursives dans un contexte donné. Ainsi, le discours représente un phénomène sociétal qui se trouve exprimé à partir de différents moyens tels que la presse écrite et qui sont présentés de sorte à pouvoir atteindre l’interlocuteur.

10Nous retiendrons la définition du discours médiatique comme discours médiateur, dans le sens de Moirand et de Charaudeau. D’après Moirand, le discours médiatique représente un champ et un objet d’étude important puisqu’il joue un rôle de médiation et de médiatisation de l’information.

  • 4 Moirand, Sophie. « Entre discours, langue et mémoire : une analyse de la communication médiatique c (...)

Les médias constituent un objet d’études privilégié dans la mesure où le discours des médias est constitutivement un discours médiateur entre les discours multimodaux qu’il diffuse, qu’il cite et qu’il représente, et les discours qu’on imagine des classes de destinataires à qui il s’adresse4.

11Par ailleurs, nous garderons la notion de témoin attribuée au discours des médias. Les médias fonctionnent ainsi comme le témoignage direct des évènements. Un témoignage qui se trouve verbalisé, et qui peut être diffusé et traité de diverses manières.

  • 5 Pineira-Tresmontant, Carmen. « Quand un sigle en appelle un autre », in Pineira-Tresmontant, Carmen (...)

Les médias sont des acteurs de l’histoire immédiate : ils témoignent des évènements survenus et des opinions circulant à une époque donnée ; surtout ils produisent le discours dans lequel les évènements constituent un moment particulier qui est intégré dans une véritable chaîne de discours5.

  • 6 Moirand, Sophie. « Entre discours, langue et mémoire : une analyse de la communication médiatique c (...)
  • 7 Van Dijk, Teun A. El discurso como interacción social. Estudios sobre el discurso. Una introducción (...)
  • 8 Kerbrat-Orecchioni, Catherine. « Contexte », in Charaudeau, Patrick et Maingueneau, Dominique (éds) (...)

12Nous tiendrons compte également de la notion de contexte proposée par Moirand6 ou Van Dijk7. D’après eux, l’étude des unités discursives doit considérer la situation de production d’un discours et des participants à l’échange. Il faut ainsi prendre en compte la définition de Kerbrat-Orecchionni, pour qui l’important est l’étude parallèle du contexte verbal, tout comme du contexte situationnel des unités à analyser8. Autrement dit, l’étude du processus de la construction du sens doit conduire le chercheur à tenir compte du contexte, aussi bien dans la phrase, le paragraphe, le texte que dans la société.

13Le corpus est un ensemble cohérent de textes représentatifs constitué dans le but de répondre à une problématique. Ce recueil prend du sens puisque les textes partagent un ensemble d’unités particulières qui font du corpus une unité en soi cohérente, homogène, représentative et, pour cette recherche, d’une certaine manière exhaustive. Eu égard à la qualité textuelle du corpus, nous proposons l’emploi de la lexicométrie comme cadre méthodologique. L’utilisation d’un outil lexicométrique permettra dans un premier temps de mesurer et de comparer quantitativement les unités du lexique, et dans un deuxième temps de faire appel au contexte socio-politique pour l’analyse et l’interprétation des données. Pour l’exploration du corpus nous faisons appel à Lexico 3, logiciel de lexicométrie développé par le Syled-Cla2t (Systèmes Linguistiques Énonciation Discursivité - Centre d’Analyse Automatique des Textes).

Corpus d’étude

  • 9 Moirand, Sophie. Les discours de la presse quotidienne. Observer, analyser, comprendre, Paris, Pres (...)

14Notre corpus est composé d’un ensemble d’articles publiés dans trois journaux au cours du mois de décembre 2014. Il permet d’avoir une série chronologique, un recueil des textes présentés et regroupés en fonction de leur date de publication et qui servira de point de départ à l’analyse du traitement de l’évènement discursif, dans le sens de Moirand9. Les journaux sélectionnés pour cette étude sont ici présentés très brièvement. El Diario de las Américas, créé en 1953, est le journal de langue espagnole le plus ancien de Miami, en Floride. Il est publié trois fois par semaine et vise un public généralement cubain et latino-américain. El Nuevo Herald, créé en 1977 à Miami, est le deuxième journal hispanophone le plus lu aux États-Unis. Il se veut panaméricain et s’adresse à un public latino-américain. Il est tiré à plus de 80 000 exemplaires hebdomadaires. La Opinión, créée en 1926 à Los Angeles, est enfin le journal en espagnol le plus lu des États-Unis. Il est tiré à plus de 100 000 exemplaires par semaine.

15L’organisation du corpus par partitions chronologiques et par journal nous permettra de mettre en lumière la manière dont les trois journaux – nous avons décidé de nommer les partitions DDA (Diario de las Américas), EHN (El Nuevo Herald) et LO (La Opinión) – ont traité l’évènement lors de son annonce officielle et dans les jours suivants celle-ci. Nous essayerons ici de répondre à certaines questions préliminaires : Y-a-t-il une différence entre les trois partitions ? Quels aspects de l’évènement sont mis en avant ? Quels mots sont employés pour en parler ?

16Le tableau N° 1 contient les principales caractéristiques lexicométriques du corpus : il contient le nombre d’occurrences, de formes, d’hapax, la fréquence maximale et la forme la plus employée dans les trois partitions.

Partie

Occurrences

Formes

Hapax

Fréq. Max

Forme

DDA

10554

3081

2068

661

de

ENH

9220

2649

1772

648

de

LO

10916

2585

1480

669

de

tableau n° 1 : Principales caractéristiques de la partition : journal

17Au regard de ces caractéristiques homogènes, nous constatons que les trois partitions sont tout à fait comparables d’un point de vue lexicométrique.

Analyse des résultats

18Nous présenterons maintenant deux aspects importants des résultats obtenus à partir de notre corpus. Nous nous focaliserons sur les éléments linguistico-discursifs qui servent, d’une part, à nommer l’évènement et, d’autre part, à désigner la réception éventuelle de celui-ci auprès des lecteurs.

L’AFC (Analyse Factorielle de Correspondances)

19L’Analyse Factorielle de Correspondance met en évidence les partitions du corpus qui se rapprochent ou s’éloignent par rapport au lexique qu’elles contiennent. Comme le précise Leblanc, l’AFC permet d’identifier et de mettre en relief, sous forme de graphique, les partitions qui contiennent des usages d’unités lexicales en les situant à proximité ou à distance sur un graphique à deux axes.

  • 10 Leblanc, Jean Marc et Pérès, Marie. « Propositions de visualisations pour la navigation lexicométri (...)

L’analyse factorielle fournit les tendances lourdes en termes d’emplois du stock lexical. Quelles sont les parties (locuteurs, textes, années) qui se ressemblent du point de vue du lexique, quelles sont celles qui s’opposent […] On a donc pris l’habitude d’examiner les deux premier axes (axe 1 horizontal et axe 2 vertical)10.

  • 11 Salem, André. « Approches du temps lexical, statistique textuelle et séries chronologiques », Mots, (...)

20En général, la répartition des partitions correspond à ce que Salem désigne comme « L’effet Guttman » : « Les parties consécutives dans le temps se révèlent plus proches entre elles que les parties séparées par une période de temps plus important »11. Il s’agit d’une ligne courbe qui relie les parties et qui sert à montrer le rapprochement ou la distance entre elles.

graphique n° 1 : Analyse Factorielle des Correspondances du corpus total

21Dans notre cas, l’AFC met en évidence la différence du lexique employé par les trois journaux. Il faut signaler que le lexique employé par El Diario de las Américas diffère complètement des autres journaux, étant donné que la partition se trouve complètement isolée, à gauche du tableau. La Opinión (LO) et El Nuevo Herald (ENH), quant à eux, se trouvent tous deux à droite, sur deux axes horizontaux différents mais sur un même axe vertical. Nous pouvons donc affirmer que même si les lexiques de LO et d’ENH ne sont pas tout à fait pareils, certains aspects du vocabulaire utilisé doivent nécessairement rapprocher ces deux partitions.

22Ces prémices nous mènent aux interrogations suivantes : quels éléments lexicaux permettent de différencier les trois journaux ? Sur quels points leur vocabulaire diverge-t-il ? En quoi La Opinión et El Nuevo Herald se rapprochent-ils et s’éloignent-ils d’El Diario de las Américas ? Si les trois journaux s’accordent pour donner de la visibilité à l’évènement, tous n’en parlent pas de la même manière. N’emploient-ils pas le même lexique, voire le même lexique avec une autre fonction ou objectif, et dans un autre contexte phrastique et textuel ?

Quels éléments permettent de différencier le traitement de l’évènement dans les journaux ?

23Un premier aspect découlant de l’analyse correspond à l’importance donnée à la forme « relations » (relaciones) pour nommer l’évènement. Nous avons pu remarquer, à l’aide de l’index des formes, qu’une des formes les plus fréquentes du corpus fait référence aux relations entre les deux pays. Nous retrouvons ainsi la forme « relaciones » avec une fréquence de 144.

graphique n° 2 : Ventilation de la forme « relaciones »

24Comme nous pouvons le constater dans le graphique N° 2, la forme « relaciones » apparaît en première position après celles faisant allusion aux acteurs du conflit (« Cuba », « Obama » et « Estados »), tout comme les formes « vides » qui apparaissent en général dans l’index de tout corpus. Il s’agit par exemple des prépositions ou des déterminants. Cette ventilation de la fréquence de la forme dans les trois journaux nous permet de constater que La Opinión et El Nuevo Herald sur-emploient la forme, tandis qu’El Diario de las Américas l’emploie moins fréquemment. L’important étant de savoir dans quel contexte phrastique la forme est employée, il convient de s’interroger sur le type de relations dont il est question dans les trois journaux. Parlent-ils des mêmes relations ? Comment celles-ci sont-elles envisagées ?

25La méthode lexicométrique proposée par Lexico 3 permet de visualiser les contextes droits les plus proches de la forme qui nous intéresse, au niveau syntagmatique ou des collocations qui se forment à l’intérieur du corpus autour de cette forme de base. Nous relèverons ici les syntagmes nominaux qui se forment et se figent à l’intérieur du corpus autour de la forme « relaciones ». Cette analyse distributionnelle est présentée sous forme d’une liste qui met en évidence les relations paradigmatiques sur l’axe vertical de la forme « relaciones », afin de mieux comprendre de quel genre de relations parlent les journaux.

figure n° 1 : Analyse distributionnelle de la forme « relaciones »

26Nous pouvons remarquer que plusieurs syntagmes nominaux se forment : relaciones bilaterales, relaciones comerciales, relaciones diplomáticas, relaciones internacionales. Ces syntagmes nominaux étant toutefois dépourvus de toute contextualisation au niveau textuel, il faut faire appel à la méthode lexicométrique des concordances pour mieux cerner leur emploi. Les concordances générées par Lexico 3 donnent la possibilité de visualiser le contexte droit, tout comme le contexte gauche de la forme base.

Quelles relations dans quel journal ?

27Dans ce qui suit, nous analyserons quelques extraits des concordances de la forme « relaciones » dans les trois journaux. Les concordances nous permettront d’affiner notre analyse et la description de ce qui entoure la forme base. Nous analyserons dans un premier temps le contexte gauche de la forme base, c’est-à-dire ce qui suit la forme « relaciones », pour savoir de quel type de relations il est question dans chaque journal. Puis nous étudierons le côté droit, correspondant aux formes qui précèdent la forme base.

--- Partie : DDA - Nombre de contextes : 39 ---

de un proceso de normalización de las

relaciones

bilaterales , lo que ha generado una profunda

económica y un restablecimiento de las

relaciones

comerciales muy lenta , muy graduales ,

cuestionar a Obama por el anuncio de las

relaciones

con el gobierno de La Habana , criticó la

con los enemigos " del país . " Las

relaciones

con el régimen de Castro no deben de ser

después de que Estados Unidos rompiera

relaciones

con la isla y cerrara su embajada , un año

por el restablecimiento de las

relaciones

diplomáticas entre La Habana y Washington

Obama y Raúl Castro decidieran restablecer

relaciones

diplomáticas tras 56 años de tensiones políticas

de Obama es en el restablecemiento de

relaciones

diplomáticas , sólo apoyado por el 49 % de

Espero que con el mejoramiento de las

relaciones

entre ambos países se vuelva autorizar la

Se espera que la reapertura de las

relaciones

políticas y comerciales entre Estados Unidos

dispuestos a intercambiar y mejorar las

relaciones

siempre y cuando haya respeto mutuo " ,

tableau n° 2 : Extrait de la concordance de la forme « relaciones » dans la partition DDA

28El Diario de las Américas (DDA) met en avant les relations diplomatiques, économiques, politiques et bilatérales entre les deux pays. Il s’agit d’une mise en relief d’un ensemble de syntagmes nominaux qui désignent le type de relations établies à la fin du conflit. Les pays, de commun accord et de manière bilatérale, établissent une relation couvrant tous les domaines : politique, économique (ce qui implique la fin de l’embargo) et diplomatique (qui aboutira par l’ouverture d’une ambassade étatsunienne sur l’île). Il faut remarquer également que le DDA utilise plusieurs formes pour se référer à Cuba : il peut s’agir du toponyme « La Habana », de la forme « la isla » qui référence à la situation géographique de Cuba ou de « gobierno » et « régimen ». La forme « gobierno » s’associe dans un syntagme nominal avec la forme » La Habana » pour faire référence de manière dénotative au gouvernement en place. Par contre, « régimen » forme un syntagme avec la forme » Castro » pour désigner de manière connotative le pouvoir en place. En désignant le régime comme appartenant à Fidel ou à Raoul Castro, El Diario de las Américas dénonce explicitement le pouvoir en place, même s’il existe dans ses pages une désignation reconnaissant le caractère légitime de ce pouvoir, en cela qu’il est présenté comme un vrai gouvernement.

--- Partie : ENH - Nombre de contextes : 47 ---

acento en que el restablecimiento de las

relaciones

bilaterales entre Washington y La Habana

fin a más de cinco décadas de hostiles

relaciones

con el régimen de los hermanos Castro.

el miércoles la intención de restablecer

relaciones

diplomáticas con la isla tras negociaciones

exterior de Maduro El restablecimiento de

relaciones

diplomáticas entre Cuba y Estados Unidos

presidente Obama del restablecimiento de las

relaciones

diplomáticas entre ambas naciones,

para dar inicio a una nueva fase de las

relaciones

entre las dos partes”.

fundamental para la normalización de las

relaciones

entre los dos países y esto va a repercutir

a el principal favorecido con las nuevas

relaciones

. Pero en medio de la incertidumbre

--- Partie : LO - Nombre de contextes : 58 ---

acento en que el restablecimiento de las

relaciones

bilaterales entre Washington y La Habana

hoy EE . UU . y Vietnam gozan de buenas

relaciones

comerciales y diplomáticas.

que no es el momento de revisar las

relaciones

con el régimen castrista

un tratado de paz , y normalizó sus

relaciones

con el régimen comunista.

metiéndose a un acuerdo que reinicia las

relaciones

diplomáticas con el gobierno de Cuba.

El anuncio permitirá normalizar las

relaciones

entre dos naciones enemistadas desde 1961

miran con malos ojos el reinicio de las

relaciones

internacionales entre los dos países.

Presidente Barack Obama “confía en que las

relaciones

y la comunicación entre ambos Gobiernos

tableau n° 3 : Extrait de la concordance de la forme « relaciones » dans les partitions ENH et LO

29El Nuevo Herald met l’accent sur les relations bilatérales et diplomatiques, et laisse de côté l’emploi de syntagmes faisant référence à l’économie et à la politique, de façon à ne pas rentrer dans les détails de l’embargo et de la situation dans laquelle se trouve le gouvernement cubain. Le journal insiste également sur le climat d’incertitude qui existe entre les deux pays. Ceci renforce l’absence de toute mention à des questions politiques et économiques. De son côté, La Opinión emploie les syntagmes relations « bilatérales », « commerciales », « diplomatiques » et « internationales ». Tout comme dans El Diario de las Américas, l’accent est mis sur toutes sortes de relations entre les deux pays. Par ailleurs, la manière de désigner les intervenants est variée : si la forme « Washington » perdure pour les États-Unis, divers syntagmes servent à désigner Cuba : « gobierno cubano », « régimen castrista », « régimen comunista », etc.

Quelles solutions pour les deux pays ?

30Si l’on interroge les contextes droits de la forme base « relaciones », nous trouvons dans les trois journaux des formes qui viennent l’épauler et se présentent comme de possibles solutions à envisager par les deux pays. El Diario de las Américas propose un nombre important des formes qui précèdent la forme base : normalisation, rétablissement, amélioration, échange et flexibilisation. Il s’agit d’un ensemble de substantifs à polarité positive qui sont employés pour décrire la nature des relations et les solutions à adopter. Pour certains substantifs, il s’agit d’une rupture totale des relations et d’une reprise ; pour d’autres il s’agit d’une procédure de remise à niveau des échanges entre les deux pays. L’emploi de ces substantifs reflète également l’incertitude autour de l’avenir des relations diplomatiques. On retrouve à peu près les mêmes adjectifs dans les deux autres journaux. El Nuevo Herald est toutefois le seul à insister sur l’idée de processus et de long chemin à parcourir.

31Les trois journaux s’accordent sur le fait qu’il s’agit d’un évènement important qui marque l’histoire des deux pays : un cambio histórico, un nuevo capítulo, un hecho que cambia, una nueva fase, un giro histórico servent ainsi à le désigner. Si l’évènement marque, c’est parce qu’il prend de l’importance dans la diffusion de l’information médiatique. On constate, en effet, que les médias fonctionnent comme un pont entre le public et l’évènement, et que chaque journal adopte un prisme particulier même si la différence n’est pas flagrante.

--- Partie : DDA - Nombre de contextes : 39 ---

han puesto en marcha la normalización de

relaciones

tras cinco décadas congeladas, lo que abre

de Obama es en el restablecemiento de

relaciones

diplomáticas, sólo apoyado por el 49 % de

Espero que con el mejoramiento de las

relaciones

entre ambos países se vuelva autorizar la

Barack Obama, de un cambio histórico en las

relaciones

con Cuba generó hoy en el Congreso del país

dispuestos a intercambiar y mejorar las

relaciones

siempre y cuando haya respeto mutuo”

EEUU abra un nuevo capítulo en sus

relaciones

con Cuba”, destacó el senador

o entre EEUU y Cuba para reanudar sus

relaciones

, rotas en 1961 , el ambiente se fue caldeando

esas ocasiones la flexibilización de las

relaciones

con Cuba con otros representantes

--- Partie : ENH - Nombre de contextes : 47 ---

en la que anunciaron la normalización de

relaciones

diplomáticas y agradecieron el “papel crucial”

en este proceso de renovación de

relaciones

bilaterales”, apuntó. Además , “la liberación

Hemos acordado el restablecimiento de

relaciones

diplomáticas”, informó escuetamente

humanitarias eliminaría un obstáculo hacia

relaciones

más constructivas entre Estados Unidos y

las salidas , un hecho que cambia las

relaciones

con el gobierno de Jimmy Carter.

para dar inicio a una nueva fase de las

relaciones

entre las dos partes”. Asimismo , subrayó

el miércoles la reanudación de las

relaciones

diplomáticas entre Cuba y Estados Unidos

el principal favorecido con las nuevas

relaciones

. Pero en medio de la incertidumbre

Naciones emprenderán para acrecentar sus

relaciones

bilaterales y favorecer el bienestar

--- Partie : LO - Nombre de contextes : 58 ---

Cambio histórico con Cuba La apertura de

relaciones

con la isla ayudará a recuperar libertades

el comercio y el estrechamiento de

relaciones

es más positivo para abrir un sistema cerrado

noticia . Más que la normalización de

relaciones

, se trata de inaugurar una nueva normalidad

en sus editoriales con la reanudación de

relaciones

diplomáticas de Estados Unidos con Cuba

había mucho que ganar. La reapertura de

relaciones

tampoco quiere decir que se esfumen todas

de Miami califica de “giro histórico

relaciones

EEUU - Cuba

Obama quiere ampliar las

relaciones

diplomáticas y comerciales con Cuba

miran con malos ojos el reinicio de las

relaciones

internacionales entre los dos países .

que se abre un nuevo capítulo en las

relaciones

de EEUU y Cuba , que ofrece la oportunidad

el inicio de un nuevo capítulo en las

relaciones

con Cuba La Casa Blanca no descartó hoy

debe pretenderse que , para mejorar las

relaciones

con Estados Unidos, Cuba renuncie a las

que no es el momento de revisar las

relaciones

con el régimen castrista

tableau n° 4 : Extrait de la concordance de la forme « relaciones » dans les trois partitions

La forme « rapprochement » (acercamiento)

  • 12 Moirand, Sophie. Les discours de la presse quotidienne…, op. cit., p. 4.
  • 13 Pineira-Tresmontant, Carmen. « Comment dire l’évènement ? », in Hommage au Professeur Carlos Serran (...)

32Selon Moirand, un évènement discursif ou moment discursif correspond au « surgissement dans les médias d’une production discursive intense et diversifiée à propos d’un même fait [...] »12. Nous nous centrerons ici sur la forme employée pour nommer l’évènement lui-même, et plus particulièrement sur la manière dont l’évènement est dit et verbalisé, soit sur la verbalisation de la situation d’un fait historique13.

33Dans l’index des formes, la forme « rapprochement » (acercamiento) apparaît à 44 reprises, bien après les relations et les acteurs de l’évènement. Nous pouvons constater qu’El Diario de las Américas n’emploie la forme « acercamiento » qu’à de rares occasions. En revanche, El Nuevo Herald et La Opinión emploient cette forme pour parler non seulement de l’évènement mais également des acteurs et d’autres évènements à l’origine de l’idée de rapprochement entre les deux pays.

--- Partie : ENH - Nombre de contextes : 28 ---

El Papa jugó papel crucial en

acercamiento

Cuba - EEUU El papa Francisco jugó un papel

Muerte de Chávez fue decisiva para

acercamiento

Cuba - EEUU La muerte el año pasado del

secretario de Estado John Kerry igualó el

acercamiento

al que ocurriera entre EEUU y Vietnam

Vaticano espera que el

acercamiento

entre EEUU y Cuba inspire a otros países

participación del papa Francisco en el

acercamiento

entre la isla y Estados Unidos tras más

artífice junto con Canadá de este

acercamiento

, habló de una “decisión histórica”

--- Partie : LO - Nombre de contextes : 11 ---

Papa Francisco juega rol clave en

acercamiento

EEUU - Cuba. Fuentes del Vaticano aseguraron

Vaticano espera que

acercamiento

EEUU - Cuba inspire a otros países

Francisco tuvo un papel destacado en el

acercamiento

entre Cuba y los Estados Unidos.

tableau n° 5 : Extrait de la concordance de la forme « acercamiento » dans les partitions ENH et LO

34Parmi les causes du rapprochement entre les deux pays, on retrouve l’intervention du Pape François (exprimée aussi par l’emploi de la forme « Vaticano »), ainsi que celle du secrétaire d’État John Kerry et du gouvernement du Canada. D’après El Nuevo Herald, le seul évènement ayant facilité ce rapprochement serait la mort du président vénézuélien Hugo Chavez, ce qui prouve la décision des États-Unis de négocier avec un gouvernement et non pas avec un régime, car les gouvernements du président Chavez et des frères Castro étaient considérés comme tels jusqu’au début du rapprochement.

La réception de l’événement

35Pour mieux comprendre comment les médias enregistrent et diffusent l’éventuelle réception de l’information, nous analyserons la forme « cubanos » qui apparaît à 11 reprises dans notre corpus, ainsi que la figure de Marco Rubio qui incarne la réception négative de l’évènement au sein de la société cubano-étatsunienne.

graphique n° 3 : Ventilation de la forme « cubanos »

36La ventilation de la forme « cubanos » révèle que la forme est sur-employée par La Opinión et, dans une moindre mesure, par El Diario de las Américas. Les concordances de ces deux journaux permettent de comprendre comment les journaux retranscrivent la réaction des Cubains à la nouvelle et de cerner le contexte phrastique.

37D’après ces deux derniers journaux, les avis sont partagés et les formes qui se trouvent à droite et à gauche de la forme base correspondent à des avis tout aussi positifs que négatifs. Certaines formes correspondent à des substantifs, adjectifs et syntagmes prépositionnels exprimant des sentiments positifs : alegría, esperanza, expectantes, sorpresa, bueno, parmi d’autres. D’autres, au contraire, visent à représenter l’évènement de manière négative : campaña taimada, traicionar, descontento, no estar de acuerdo, no agradar, grave error, tremendo error, reproche, afrenta, etc. Les formes à polarité négative se trouvent en majorité dans La Opinión, tandis qu’El Diario de las Américas présente de manière plutôt équilibrée les réactions à l’évènement.

--- Partie : DDA - Nombre de contextes : 35 ---

los cubanos ante su nuevo futuro con EE .UU . Los

cubanos

reaccionaron hoy con alegría , esperanza y emoción

parte de una campaña taimada para atemorizar a los

cubanos

sobre las consecuencias de un cambio de sistema

celado en la isla , Obama " ha traicionado " a los

cubanos

y " se ha reído " de sus " muertos y de las Damas

tanto del gobierno norteamericano como de los

cubanos

emigrados , todo giraba en torno a una idea clara

el descontento de un sector importante de los

cubanos

en el exilio y dentro de la disidencia interna.

o Superior de Arte . Fue así que la mayoría de los

cubanos

asistieron expectantes a las palabras de Castro

Alegría y esperanza : la reacción de los

cubanos

ante su nuevo futuro con EEUU. Los cubanos reaccionaron

mayor parte de las conversaciones que mantenían los

cubanos

entre ellos . “Ha sido una sorpresa para mí”

tuve la esperanza , no le veía lógica , hay muchos

cubanos

que viven allá y creo que va a ser bueno para ambos

es a EEUU deben ser borrón y cuenta nueva , opinan

cubanos

Pocas horas después de que Barack Obama y Raúl Castro

--- Partie : LO - Nombre de contextes : 47 ---

Sin embargo, el anuncio no agradó a algunos

cubanos

que consideran que sólo beneficiará a los hermanos

del Senado habla del sentimiento de un sector de

cubanos

- americanos que no están de acuerdo con la decisión

decepciona a una gran cantidad de descendientes

cubanos

que siempre han preferido la transformación democrática

grave error " la puesta en libertad de tres espías

cubanos

a cambio del subcontratista Alan Gross

estadounidense. La liberación de los tres espías

cubanos

encarcelados en EEUU es un “tremendo error de la política

Internacional de Florida halló que 68 % de los

cubanos

- americanos favorecen normalizar las relaciones diplomáticas

Miami ( Florida ), estado donde vive el 80 % de los

cubanos

, lucían letreros con mensajes de elogios, reproches

Directorio reaccionó así a la excarcelación de los

cubanos

sin que hayan cumplido sus condenas” y tachó de “afrenta

tableau n° 6 : Extrait de la concordance de la forme « cubanos » dans les partitions DDA et LO

38En ce qui concerne le segment correspondant au nom du sénateur républicain Marco Rubio, il est sous-employé dans El Diario de las Américas et El Nuevo Herald, mais sur-employé dans La Opinión, tel que nous pouvons le constater dans le graphique suivant.

39

graphique n° 4 : Ventilation du segment répété « Marco Rubio »

40El Diario de las Américas présente le sénateur comme un opposant au rapprochement entre les deux pays, alors qu’El Nuevo Herald se contente de faire allusion à ses origines cubaines. Dans La Opinión, Marco Rubio est présenté comme un farouche opposant aux nouvelles relations entre les deux pays, à travers les formes rechazo, inexplicable, frenar et bloquear. Il incarne ainsi la voix de la population cubaine ou étasunienne d’origine cubaine, pour qui le rapprochement équivaut à trahir les morts et les différents exilés. Ainsi, l’emploi d’une forme « cubanos » et d’un segment répété « Marco Rubio » est une manière pour les journaux de désigner la réception de l’évènement. Nous constatons également que ces formes et segments sont épaulés par un lexique plutôt équilibré pour la forme « cubanos », entre polarité négative et positive, alors que pour le segment répété « Marco Rubio », le champ lexical correspond davantage au refus total de toute relation entre les deux pays.

--- Partie : DDA - Nombre de contextes : 1 ---

un comunicado el senador republicano por Florida

Marco

Rubio , que prometió que hará “todo lo posible”

--- Partie : ENH - Nombre de contextes : 1 ---

republicana . Republicanos clave como el senador

Marco

Rubio , estadounidense de origen cubano que dirigirá

--- Partie : LO - Nombre de contextes : 10 ---

como instrumento para cambiar a Cuba. El senador

Marco

Rubio ( R - Florida ) ya dijo que hará lo posible

Washington. - El senador republicano por Florida

Marco

Rubio anunció y su rechazo al levantamiento del embargo

el presidente de Estados Unidos, Barack Obama .

Marco

Rubio, de origen cubano, calificó de “inexplicable”

nos en el Congreso, como el senador por Florida,

Marco

Rubio, han prometido sumar esfuerzos para frenar

de esas restricciones”, dijo. Senador

Marco

Rubio hará “todo lo posible” para bloquear el diálogo

Bob Menéndez, demócrata por Nueva Jersey, y

Marco

Rubio, republicano por Florida, ambos de origen

tableau n° 7 : Extrait de la concordance de la forme « Marco » dans toutes les partitions

Conclusion

41Cette réflexion sur le traitement du rapprochement entre les États-Unis et Cuba dans le discours médiatique étatsunien de langue espagnole nous a permis de constater que le traitement de l’évènement discursif dépend, en grande mesure, du contexte et du public visé. Ainsi l’information diffusée par les journaux vise plutôt un public latino-américain, voire cubain. Dans le contexte particulier des États-Unis, l’importance est donnée au type de relations que les deux pays cherchent à établir ou à rétablir et à la façon dont ils pensent y arriver : tandis qu’El Diario de las Américas met l’accent sur tous les types de relations possibles, El Nuevo Herald et La Opinión insistent sur les relations bilatérales et diplomatiques, laissant de côté les domaines économiques et politiques, ce qui revient à éviter de parler de l’embargo et des relations politiques conflictuelles. En ce qui concerne le rapprochement entre les deux pays, la forme « acercamiento » n’est pas forcément employée pour parler d’une future amitié entre ces derniers, mais plutôt des causes et des acteurs à l’origine d’un tel évènement. S’agit-il d’une stratégie discursive des journaux ou d’une certaine incertitude concernant le rapprochement complet entre les deux nations ? Selon nous, cette stratégie vise plutôt à donner de la visibilité aux acteurs et aux évènements ayant rendu possible une reprise des relations, mais n’inaugure pas forcément une relation amicale entre les deux pays.

42L’étude des formes « cubanos » et « Marco Rubio » (par ailleurs acteurs du conflit), permet dans un deuxième temps d’évoquer la réception l’événement par la communauté cubaine ou étasunienne d’origine cubaine. Il est toutefois intéressant de souligner que La Opinión, journal édité à Los Angeles et s’adressant à des lecteurs latino-américains, est beaucoup plus critique par rapport au rétablissement des relations diplomatiques que ne le sont les quotidiens de Floride El Nuevo Herald et El Diario de las Américas, lesquels présentent des opinions aussi bien favorables que défavorables au dégel. Le sénateur Marco Rubio, particulièrement visible dans La Opinión, apparaît d’ailleurs comme le porte-flambeau de l’opposition à une telle initiative. Dans ce cas, la référence à ses origines cubaines ne sert qu’à mieux renforcer le point de vue négatif sur l’évènement.

Top of page

Bibliography

Charaudeau, Patrick. « Réflexions pour l’analyse du discours populiste », Mots, n° 97, 2011, p. 101-116.

Fairclough, Norman. Discourse and social change, Cambridge, Polity, 1992, 272 p.

Fairclough, Norman et Wodak, Ruth. « Critical Discourse Analysis », in Van Dijk, Teun A. (éd.), Discourse as social interaction, Londres, Sage. 1997, p. 258-284.

Kerbrat-Orecchioni, Catherine. « Contexte », in Charaudeau, Patrick et Maingueneau, Dominique (éds), Dictionnaire d’analyse du discours sous la direction de, Paris, Éditions du Seuil, 2002, p. 134-136.

Leblanc, Jean Marc et Pérès, Marie 2010. « Propositions de visualisations pour la navigation lexicométrique », in Mothe, Josiane (éd.), Collaboration interdisciplinaire au service de la complexité, vol. 14/1, 2011, p. 105-134.

Moirand, Sophie. « Entre discours, langue et mémoire : une analyse de la communication médiatique comme discours verbal et visuel », in Soulages, Jean-Claude (éd.), L’analyse de discours. Sa place dans les sciences du langage et de la communication. Hommage à Patrick Charaudeau, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 115-122.

Moirand, Sophie. Les discours de la presse quotidienne. Observer, analyser, comprendre, Paris, Presses Universitaires de France, 2007, 179 p.

Pineira-Tresmontant, Carmen. « Quand un sigle en appelle un autre », in Pineira-Tresmontant, Carmen (éd.), Discours et effets de sens. Argumenter, manipuler, traduire, Arras, Artois Presses Université, 2015 p. 123-138.

Pineira-Tresmontant, Carmen. « Comment dire l’évènement ? », in Hommage au Professeur Carlos Serrano, Éditions Hispaniques, vol. I, 2005, p. 347-356.

Salem, André. « Approches du temps lexical, statistique textuelle et séries chronologiques », Mots, n° 17, 1998, p. 105-143.

Van Dijk, Teun A. El discurso como interacción social. Estudios sobre el discurso. Una introducción multidisciplinaria, Barcelone, Gedisa, 2008, 464 p.

Top of page

Notes

1 « Après plus d’un demi-siècle de silence, les États-Unis ont commencé à parler à Cuba dans la même langue ». Sauf mention contraire, toutes les traductions sont celles de l’auteur.

2 Fairclough, Norman et Wodak, Ruth. « Critical Discourse Analysis », in Van Dijk, Teun A. (éd.), Discourse as social interaction, Londres, Sage, 1997, p. 258-284.

3 Van Dijk, Teun A. El discurso como interacción social. Estudios sobre el discurso. Una introducción multidisciplinaria, Barcelone, Gedisa, 2008.

4 Moirand, Sophie. « Entre discours, langue et mémoire : une analyse de la communication médiatique comme discours verbal et visuel », in Soulages, Jean-Claude (éd.), L’analyse de discours. Sa place dans les sciences du langage et de la communication. Hommage à Patrick Charaudeau, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 116.

5 Pineira-Tresmontant, Carmen. « Quand un sigle en appelle un autre », in Pineira-Tresmontant, Carmen (éd.), Discours et effets de sens. Argumenter, manipuler, traduire, Arras, Artois Presses Université, 2015 p. 123.

6 Moirand, Sophie. « Entre discours, langue et mémoire : une analyse de la communication médiatique comme discours verbal et visuel », op. cit., p. 15.

7 Van Dijk, Teun A. El discurso como interacción social. Estudios sobre el discurso. Una introducción multidisciplinaria, op. cit.

8 Kerbrat-Orecchioni, Catherine. « Contexte », in Charaudeau, Patrick et Maingueneau, Dominique (éds), Dictionnaire d’analyse du discours, Paris, Éditions du Seuil, 2002, p. 134.

9 Moirand, Sophie. Les discours de la presse quotidienne. Observer, analyser, comprendre, Paris, Presses Universitaires de France, 2007.

10 Leblanc, Jean Marc et Pérès, Marie. « Propositions de visualisations pour la navigation lexicométrique », in Mothe, Josiane (éd.), Collaboration interdisciplinaire au service de la complexité, vol. 14/1, 2011, p. 132.

11 Salem, André. « Approches du temps lexical, statistique textuelle et séries chronologiques », Mots, n° 17, 1998, p. 111.

12 Moirand, Sophie. Les discours de la presse quotidienne…, op. cit., p. 4.

13 Pineira-Tresmontant, Carmen. « Comment dire l’évènement ? », in Hommage au Professeur Carlos Serrano, Éditions Hispaniques, vol. I, 2005, p. 347-356.

Top of page

List of illustrations

Caption graphique n° 1 : Analyse Factorielle des Correspondances du corpus total
URL http://mimmoc.revues.org/docannexe/image/2570/img-1.png
File image/png, 27k
Caption graphique n° 2 : Ventilation de la forme « relaciones »
URL http://mimmoc.revues.org/docannexe/image/2570/img-2.png
File image/png, 148k
Caption figure n° 1 : Analyse distributionnelle de la forme « relaciones »
URL http://mimmoc.revues.org/docannexe/image/2570/img-3.png
File image/png, 162k
Caption graphique n° 3 : Ventilation de la forme « cubanos »
URL http://mimmoc.revues.org/docannexe/image/2570/img-4.png
File image/png, 97k
Caption graphique n° 4 : Ventilation du segment répété « Marco Rubio »
URL http://mimmoc.revues.org/docannexe/image/2570/img-5.jpg
File image/jpeg, 159k
Top of page

References

Electronic reference

Henry HERNANDEZ BAYTER, « Le rapprochement diplomatique entre Cuba et les États-Unis vu par la presse de langue espagnole aux États-Unis », Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain [Online], 18 | 2017, Online since 20 June 2017, connection on 22 July 2017. URL : http://mimmoc.revues.org/2570 ; DOI : 10.4000/mimmoc.2570

Top of page

About the author

Henry HERNANDEZ BAYTER

Université de Lille 3 - Laboratoire Savoirs, Textes, Langage (STL, UMR 8163)
Henry Hernández Bayter est maître de conférences en linguistique de l’espagnol à l’Université de Lille 3 et docteur de l’Université d’Artois. Il est membre du laboratoire Savoirs, Textes, Langage (STL UMR 8163) et membre associé du laboratoire Textes et Cultures, Axe CoTraLiS (Corpus, Traductologie, Linguistique et Société), du laboratoire CALHISTE de l’Université de Valenciennes ainsi que de l’association ADAL (Analyse des Discours de l’Amérique Latine) et du comité de lecture de la revue RITA (Revue Interdisciplinaire des Travaux sur les Amériques). Il est auteur de plusieurs articles sur l’analyse du discours et du discours politique en particulier. Ses domaines de recherche sont les suivants : analyse du discours politique, phraséologie, linguistique du corpus, lexicométrie, Amérique latine contemporaine, Colombie.

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain – Cahiers du MIMMOC est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Top of page